Menu

Monique Provost-Chatigny



Monique Provost-Chatigny par© Christine Chevalier 2021
Monique Provost-Chatigny par© Christine Chevalier 2021
Ce livre présente les résultats d’une recherche sur le déplacement d’une pratique culturelle ancestrale de l’Afrique de l’Ouest vers le Québec. Il raconte l’histoire de l’appropriation du djembé africain par les Québécois et élucide au passage le mystère qui entoure la fondation des Tamtams du Mont-Royal au cœur de la métropole. Cette pratique interculturelle collective qui est née il y a une cinquantaine d’années est désormais un patrimoine vivant par lequel s’exprime le cosmopolitisme montréalais. Loin de nourrir les polémiques qu’occasionne le concept d’appropriation culturelle, l’ouvrage, qui expose les travaux de recherche de l’ethnomusicologue Monique Provost, docteure en patrimoine ethnologique, embrasse la problématique sous un angle pragmatique. Son approche novatrice contribue à un domaine d’étude peu fréquenté, celui de la migration, de l’appropriation et des mutations des traditions culturelles en contexte de mondialisation. D’une part, l’historiographie transnationale révèle les processus de recontextualisation du djembé africain ainsi que les stratégies d’adaptation québécoise des répertoires et techniques de jeu mandingue. D’autre part, les enquêtes orales menées dans différents contextes sociaux démontrent qu’au-delà du fait musical, jouer du djembé est avant tout un moyen de vivre une forme relationnelle qui se raréfie de nos jours, celle de la «corporéité sociale». 
Mardi 3 Mai 2022
Monique Monique Provost



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Mai 2022 - 13:08 Présentation du livre

Dimanche 15 Mai 2022 - 13:09 Préface

Dimanche 15 Mai 2022 - 13:49 Introduction